Suivi et intégration du plan à l’échelle internationale,

dans le champ de la médecine génomique

Dans le cadre de la compétition internationale engagée, il est nécessaire de suivre les évolutions du champ de la médecine génomique à l’échelle internationale, afin de pouvoir anticiper les adaptations et réorientations nécessaires, dans le cadre de la mise en œuvre du plan et de garantir une qualité optimale de service auprès des patients, tout en préservant la compétitivité des acteurs nationaux de la filière industrielle développée.

Lire la suite

OÙ EN EST-ON ?

Signature du Memorandum of Understanding for the French-Bristish strategic Genomics Research and Development Partnership avec Genomics England. - septembre 2018

Cet accord permettra aux deux parties d’élaborer un cadre normatif, qui garantira que les deux pays adoptent les nouvelles technologies de manière appropriée, tout en progressant à un rythme optimal ;

Via l’Inserm, Aviesan, est membre du Consortium International pour la médecine personnalisée, ICPerMed - septembre 2016
Lire la suite

ICPerMed a été lancé lors d’ateliers organisés par la Commission européenne. Il comprend des organismes publics et privés à but non-lucratifs de financement de la recherche en santé et de mise en place de politiques publiques. ICPerMed veut contribuer à la mise en œuvre des approches de médecine personnalisée au bénéfice des patients, des citoyens et de la société dans son ensemble et faciliter la coordination des activités de recherche et de financement, d’abord au niveau européen puis au niveau international. Le PFMG 2025 participe aux groupes de travail dédiés aux aspects « d’économie de la santé, réglementation et accès au marché » et de « données et technologie d’information et de communication » ;

Au niveau international, le PFMG 2025 travaille actuellement dans la mise en place d’accords de collaboration avec les initiatives : Genome Bristish Columbia du Canada ; Génome Québec ; entre autres. - septembre 2016
Discussions concernant la participation à l’initiative européenne « Towards access to 1 million Genomes in the EU by 2022 » - septembre 2016

Dans laquelle les représentants des États membres sont invités à cosigner une déclaration commune indiquant un soutien politique pour la mise en commun des banques de données génomiques existantes et futures (sur une base volontaire) afin d’atteindre une cohorte de 1 million de génomes séquencés accessibles dans l’UE d’ici 2022.